Comment les industriels manipulent vos sens (et votre bien-être)

Nous sommes des êtres plus sensibles que nous le pensons. Face au stress, notre résistance n’est pas toujours à son avantage. Au point que l’expression vacances éveille en nous une émotion particulière. Notre besoin de repos est tel que nous sommes contraints de dormir près du tiers d’une journée pour obtenir l’énergie nécessaire à nos tâches quotidiennes. Notre épanouissement nous est tellement précieux que le concept est vendu par les publicitaires à chaque fois qu’un outil médiatique est utilisé…


Nous sommes tellement accro au bien être sous toutes ses formes que les industriels en profitent à notre insu et l’exemple du supermarché, lieu de manipulation extrême, est une parfaite illustration…

Une musique pour vous mettre dans l’ambiance ?

Que ce soit en voiture, dans votre salle de bain ou en pleine séance de sport, la musique est partout. Véritable relaxant au même titre qu’une heureuse nouvelle, les émotions liées à l’ouïe frissonne le quotidien de chacun. Mais que se passe t-il lorsque la musique n’est là que pour vous pousser à acheter. Certains magasins de vêtements ont utilisé ce procédé à l’extrême : diffusion d’une musique « électro » identique aux discothèques pour désinhiber la conscience et accélérer une décision d’achat. L’idée étant qu’en état second, stimulée par une musique très forte et un décor adapté, on regarde bien moins à la dépense…

Votre  QI a baissé, cliquez ici pour savoir pourquoi

Pour revenir à des méthodes plus traditionnelles, prenons de la musique classique qui viendrait parfaitement aider un commercial pour vous vendre une voiture hors de prix. Le côté calme et rassurant sera toujours lié à des achats d’importance. Dans d’autres cas, une musique à forte consonance émotive et positive sera utilisée, car dans le doute, autant stimuler une impression de bien être, l’achat n’en sera que meilleur !

Une bonne odeur de défaite, cela vous intéresse ?

Alors que le rayon parfumerie se situe à plusieurs allées de là, votre passage au rayon fruits et légumes est tourmenté par une sensation connue. On ne sait d’où ni comment mais cette impression de déjà senti vous mets l’eau à la bouche. Par précaution, vous tenterez de sentir les produits un à un afin d’identifier si l’odeur correspond à cette envie de dégustation… Mais en réalité, il est déjà trop tard, car les stimuli suscités ont déjà mordu à l’hameçon. La technique n’est pas nouvelle mais son perfectionnement a crée une polémique particulière. Les odeurs de synthèse s’attaquent désormais non plus à votre évocation de souvenir, mais directement à vos hormones pour susciter la réponse informative commandant une action, ou pour parler plus clairement : la décision de consommer.

Pour comprendre le mécanisme, il faut saisir comment le corps fonctionne avec les heures d’expériences en laboratoire pour interpréter les résultats. A simple titre d’exemple, une firme comme Mac Donald’s utilise des émanations de parfum pour stimuler certains achats, comme les pâtisseries ou encore la viande. Une manière très insidieuse de parler directement avec votre fort intérieur ; vous ne serez que le réceptacle qui agira au commandement de payer !

manipulation - 5 sens

Limites & perspectives pour demain

Sommes-nous un portefeuille ambulant prêt à activer le bouton «  payer » sur demande ? C’est la grande question de la prochaine décennie car les techniques évoluent, et de plus en plus de sens sont touchés. Le goût modifie notre perception, le toucher se joue de nos sens, la vue n’y voit malheureusement plus grand chose et l’ouïe est trop focalisée sur les notes suaves et douces d’un violoncelle ; pour oublier que le produit acheté est déjà en stock dans vos armoires…

A stimuler le corps sans cesse, ce dernier perdra sa capacité à percevoir de lui-même, telle une coquille vide n’ayant plus accès à son contenu. Une éducation face à ces dérives serait une bonne solution, mais elle ne remplacera jamais la capacité ni la volonté de sortir du moule dans lequel nous sommes poussés. Il ne tient qu’a chacun de sortir de son confort pour faire les efforts nécessaires. Il en va de votre identité et surtout de votre intégrité, alors à vous de jouer !