Le sucre – Un plaisir à en mourir !

La tentation du sucre est partout ! Du petit déjeuner au dîner nul ne peut se soustraire à son fort pouvoir d’addiction, surtout qu’il est intronisé depuis nos plus jeunes années… Le sucre est devenu un élixir de plaisir au point que les industriels ont pendant plus de 20 ans enrichi leurs aliments de sucre pour augmenter l’adhésion naturelle des consommateurs.

Désormais dans le viseur de l’OMS, le sucre a perdu ses lettres de noblesse, la faute à une atteinte sur la santé qui grandit chaque année. Et alors que la recommandation mondiale table sur 4 à 5 morceaux de sucre consommé par jour, prenons conscience que le bol alimentaire quotidien d’un citadin urbain dépasse largement cette norme, explications…

Nos repas passés au crible

Alors que les céréales sont souvent présents dans le repas des enfants, leur taux de sucre s’envole. Il en va de même pour les jus de fruits qui contiennent en moyenne – sur la base d’un grand verre – l’équivalent des besoin en sucre sur une seule journée. Autrement dit, la simple consommation d’un petit déjeuner composé de céréales et jus de fruits, sans compter les autres aliments ingérés, dépasse le seuil de 5 morceaux de sucre par jour.

L’opération se répète avec bon nombre de produits du quotidien : boites de conserves, cornichon, apéritifs, dessert etc… Avec un constat sans appel, les français consomme trop de sucre ajouté. Car les industriels, à force d’enrichir leur produits en sucre, ont crée un effet de dépendance qui a désormais des conséquences non négligeables.

Les signes sont nombreux mais bien souvent reliés à d’autres troubles considérés populaires. Alors qu’à l’intérieur de notre corps, le foie mais surtout le pancréas sont acculés lorsque l’excès de sucre se propage. Et la dangerosité des effets s’allonge à mesure que la surexposition au sucre persévère. Le diabète de type 2 est en constante augmentation malgré les nombreuses consignes et documents d’information. La cirrhose du foie qu’on estime à tord alcoolique peut aussi subvenir par une accumulation de sucre se transformant à l’intérieur de l’être; cette dernière étant aussi en augmentation. De quoi devenir plus attentif à soi et à son environnement !

Dis moi ton cancer, je te dirais où tu vis !

Méfiez-vous des étiquettes !

La loi impose aux entreprises proposant des produits de consommation d’informer les clients sur les ingrédients utilisés. Ce souci de transparence devait permettre de faciliter une information libre et utile. Malheureusement, pour le sucre, le constat est tout à fait différent. Au lieu de préciser très clairement les niveaux de sucre par aliment, les industriels multiplient les astuces pour respecter la loi sans réellement donner l’information au consommateur. La raison, une trop grande présence du sucre dans les aliments qui – si l’information était rendue publique et systématique – engendrerait des pertes financières colossales. A titre d’exemple, le liquide dans lequel repose les cornichons contient du sucre. Sauf que ce dernier est appelé Dextrose de maïs ou encore maltose. Dans d’autre cas, le mot sirop sera utilisé en substitut car au final, plus d’une trentaine d’appellation sont utilisées par les industriels pour informer légalement de la présence de sucre sans réellement que le consommateur s’en aperçoive.

La meilleure solution pour résoudre le problème de l’absorption de sucre reste le fait de cuisiner soi-même. Car lorsqu’on prend le pouls des ingrédients, l’utilisation du sucre se réduit instinctivement. Prudence toutefois sur l’indice glycémique de certains aliments. A l’exemple des fruits, sachez que les bananes, cerises ou raisins sont des fruits possédant un index glycémique élevé. Mais une fois cet apprentissage précis, tous les secrets d’une alimentation et saine réduite en sucre s’ouvre à vous. Et pour celles et ceux qui n’auraient pas le temps de cuisiner, il existe des entreprises qui livrent nourriture et pâtisserie sans gluten sans allergènes à domicile. Pour ne citer que la marque leader du sans allergènes, faites un tour du côté de chez Greenberry.

Les effets du sucre sont si densément ancrés dans les habitudes des français que les personnes suivant un régime sans sucre ont connu des résultats particulièrement intéressants. A l’exemple d’une journaliste – Danièle Gerkens – ayant vécu une année entière sans consommer de sucre. Une recherche constante des informations contenues dans les produits consommés au quotidien pour un résultat récapitulé de la manière suivante :

Amélioration nette du teint
Réduction franche des rides
Perte de poids ( – 6 kg )
Baisse des « coup de barre » et autre signes impromptus de fatigue
Réduction des allergies respiratoires et ORL
Amélioration sur le bilan sanguin des triglycérides et du cholestérol

Bien d’autres effets ont été constatés mais ces premières informations permettent de saisir toute l’importance d’une alimentation maîtrisée quant à son absorption en sucre. Il tient à chacun de prendre soin de sa santé, l’application Lifextend permettant de faire le lien entre prévention active et simplicité de compréhension. Car désormais, l’accès au bien être n’est plus réservé à une élite financière. La santé et le bien être sont un bien commun que chacun doit préserver. Téléchargez l’application Lifextend et investissez sur la valeur la plus importante, vous !